La visite du 1er février 2022

Quelques ultimes travaux avant le départ en cabine de peinture.

Apparition de la main courante/ cale pied le long des surbaux
Sur le pont arrière , les capots sont posés et le massif qui recevra le winch de yankee est en place

Et ça ouvre sur des charnières !!

A l’avant , de chaque coté de l’étrave, Loïc a gravé l’hermine, comme au neuvage de Yanica.

Et la voilà cette hermine plus rapide que son ombre …

Enfin , l’épontille de pied de mat est toute bien repeinte et va rejoindre sa place dans le carré sous le pied de mat. Elle est posée sur un massif de chène dont une partie fait cale en V pour le calage correct.

4 réponses sur “La visite du 1er février 2022”

  1. Bonjour ,

    n’y avait il pas deux cales inversées sous l’épontille ? en ref à un incident de mâtage sur le Monk ou les barrots du roof ont un peu « pliés vers l’intérieur « ..

    1. Il y a une cale en cylindre qui épouse la pente de la quille et une en V par dessus car le pied de l’épontille n’est pas parallèle à la quille; Sur Monk, c’est une pièce metallique qui était entre pied d’épontille et quille. Cette pièce avait plié … comme sur Pen Duick ! Se méfier toujours de la pression en pied de mat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.