Samedi 28 Novembre « A Y EST » !

Un chardon est posé sur l’étrave pour célébrer la fin de la restauration de la coque ! Finies les séquences de brochetage, ajustage, encollage, agrafage, pompage … Les charpentiers, quoique fiers de leur travail, doivent être assez heureux de passer à autre chose .

24 NOVEMBRE 2020

La bonne surprise du jour, c’est que Yanica a un pont !! Loïc a fini la mise en place définitive de ses chers barottins et pour vérifier leur lissage, se faire aussi plaisir, mieux se promener sur le bateau, il a posé ces derniers éléments de pont en CP de 12 mm.

Super, mais assez vite ils seront déposés , après traçage et masquage des barrots en sous face , et envoyés en cabine de peinture pour plusieurs couches de belle peinture blanche. En attendant, c’est super à voir dehors comme dedans !.

Et donc , la visite dedans:

LE CARRE . On s’y voit déjà
VERS L’ARRIERE
AU DESSUS DE L’EPONTILLE DE MAT

Au dehors, les forcats de la feuille d’acajou continuent à poser le dernier pli. L'(arrière est emballé dans ses tentures de plastique pour pouvoir chauffer la zone pendant les collages. François veut finir cette semaine avant l’arrivée d’un froid plus intense.

Le 17 Novembre 2020

Robin et François poursuivent la pose du troisième et dernier pli de bois moulé. Brochetage, encollage, pose, agrafage, emballage sous vide et pompage. Les charpentiers commencent à trouver ce cycle un peu répétitif et ont plutôt hâte de passer à autre chose !.

Robin en bas et François en haut, en plein agrafage. On apercoit la bande adhésive du film de mise sous vide de la tranche précédente.

Au même moment , à l’intérieur de Yanica, Loïc repose les barrotins définitivement avec encollage. Travail de précision pour conserver le lissage fait à blanc.

c’est au demi mm près

Et ce 10 novembre ??

Aujourd’hui, le plus remarquable c’est que le second pli est terminé. Les ponceuses sont dessus pour régulariser la surface et faire disparaitre les agrafes. Comme dit François  » ouf, il n’y a plus qu’un pli à faire et la coque sera nickel. On pourra passer à autre chose ! « 

A l’arrière
A l’avant
Et à l’avant , le « scarf » sur les plis d’origine est fait et prêt à recevoir le troisième pli

De son coté, Loîc finalise le barrotage, c’est à dire qu’il redémonte tout pour abattre les angles sur les barrots et préparer les collages définitifs.

Un peu de démontage provisoire

Les trois porques sont aussi prêts à recevoir le pontage. Tout poncés et parties supérieures biens refaites par un pli de lamellé.

2 novembre 2020

Aujourd’hui le barottage du roof se termine. Non seulement ils sont faits, posés mais aussi vissés entre eux, vissés aux cloisons, vissés aux élongis. Loîc devra ensuite paufiner le lissage de tout ce petit monde au rabot . Alors tout sera (ou presque) prêt pour la préparation du couvercle .

En profitant de cette échelle, le reporter est descendu faire une visite à l’intérieur de Yanica.

Une vue vers le poste avant
Le carré à Babord vers l’arrière
Depuis le carré vers l’arrière tribord, future table à cartes et future couchette du skipper
Du carré vers l’avant. Le passage n’est pas bien large !!!
C’est là que viendra la couchette du patron. Plus loin la voute.

A l’extérieur, François et Robin poursuivent la pose du second pli de bois moulé.

A l’arrière il ne reste qu’une intervention, mardi à babord et mercredi à tribord.
Une vue tribord plus générale

16 octobre 2020, il faut lire un article de six pages sur Yanica dans le No 597 de Voiles et Voiliers qui vient de paraitre. Formidable ! merci à la rédaction et à Eric Vibart.

Un passage aussi au chantier :

aujourd’hui, le premier pli est fini sur toute la coque. Par exemple à l’arrière

et à l’avant, c’est pareil

Pour poser le second pli, cette fois en diagonale, il faudra raboter les limites des zones de l’ancien bordé sur trois ou quatre centimètres de façon à les ramener à l’épaisseur du nouveau bordé et ainsi croiser les nouveaux plis avec les anciens.

Par exemple ici en bas de quille

Bois moulé et barrotage 13 octobre 2020

Ca avance bien pour le premier pli de bois moulé. Chaque jour, François et Robin choisissent la zone , ajustent les plis par brochetage, et en après midi, encollage, pose, agrafage et mise sous vide. Pas question de bavarder l’après midi parce que le timing est tendu .Il reste ce matin à finir ce pli des deux cotés vers la voute.

Les deux cotés à finir. Cela donne une belle image des formes arrière, n’est-ce pas Loîc ?
Vue par tribord de la zone arrière du jour.
A tribord , vers le maitre bau, le pli est brut de pose.

Pendant ce temps, Loïc refait le barrotage de la partie supérieurs du roof. les barrots sont en quatre plis collés de pin. C’est léger et résistant. Loîc prend grand soin de leur alignement ( ou lissage). Il a compté 36 pièces de bois à réaliser pour cette partie.

la pose des barrots. Au milieu , une trémie pour le panneau de pont.
Une autre vue.

acajou, colle , agrafes et élongis 1er octobre

Cette fois, c’est parti pour le bois moulé du bordé. Préparation des lames d’acajou, encollage, agrafages et mise en place de la jupe sous vide. Les agrafes sont en « plastique » et seront poncées après collage. Il ne reste alors que les picots dans le bois.

Les charpentiers posent le premier pli en vertical et viendront ensuite les deux autres plis en diagonale.

Robin à l’agrafeuse après encollage et pose
Pose du premier film
Après le premier film , il y a un feutre de répartition et enfin le film de fermeture qui doit être bien étanche sur son pourtourpour pouvoir ensuite glisser dessous le tuyau de la pompe à vide..
Le résultat 24 heures après et aussi après ponçage
Et avant ponçage

Sur le pont, les charpentiers ont posé les élongis ( ou le surbau) qui recevront la partie supérieure du pont et les petits barrots qui la supportent.

Vers l’avant. c’est par là que doit revenir le capot avant d’origine

LUNDI 21 septembre 2020

Yanica change d’apparence ! Aujourd’hui , le dernier « jour » dans la coque va disparaitre avec la pose des derniers morceaux de lattes acajou le long de l’étambot.

Yanica a aussi un pont complet et un pavois à tribord. Ce pavois est actuellement plus haut qu’il ne faudra pour permettre d’y fixer provisoirement les jupes plastiques des prochains collages des plis de bordage  » sous vide ».

Depuis l’étrave
En plus « large »
Depuis l’arrière

Le conseil d’administration a lancé une invitation à visiter le chantier le samedi 10 octobre à partir de 11 heures. Bienvenue !. il y aura un peu de provisions sur place pour les affamés et ceux qui ont soif.