Et le 10 avril 2020 ?

Vendredi de Pâques en confinement, les nouvelles arrivent par François Blatrix :

ci-joint quelques photos de la semaine écoulée,

étuvage membrures cloison arrière,

cloison,  elongis, barrotins de cockpit en place,

la muraille commence à se dessiner avec les bordés .

des élongis de cockpit et barrotins de pont autour
un peu plus de « sous bordé » et une cloison de cabine arrière en place

joyeuses pâques

la suite au prochain épisode

François

BRÈVE DU 2 AVRIL

A défaut de pouvoir aller au chantier, c’est François Blatrix qui transmets les information sur l’avancement de leurs travaux. On voit sur ces photos que la structure de la voute est bien terminée , mais que ( c’est François qui le dit !) les charpentiers ont dû faire de nouveaux trous dans le bordé !. Lequel bordé commence à se reconstituer par dessus les serres bauquières neuves. Des lattes d’acajou de 12m/m d’épaisseur recevront les trois plis croisés de restitution du bordé.

Il y a aussi du neuf avec une cloison arrière de cabine arrière ( ou cloison en avant du cockpit !) qui a été déposée et une nouvelle est prête . Cette cloison est très fortement évidée, non?. Au démontage, ils ont trouvé de nombreux points de décollement et pourriture dans cette cloison. La nouvelle sera calée en pied par des membrures en acacia ployé. François et Loïc ont construit une petite étuve et trouvé de l’acacia chez le marchand.

la nouvelle cloison
quelques nouveau trous du bordé de voute …
les lattes d’acajou « accostées  » sur les serres
la structure de la voute est finie

Les nouvelles du 20 Mars 2020

Dernière visite avant confinement le 20 mars 2020 . Le nouveau puits de dérive arrière et la cloison arrière de cockpit sont en place . Les nouvelles serres bauquières sont en finies. Désormais François Blatrix va essayer de continuer le chantier malgré le virus .

Brèves du 13 décembre 2019 old

Il est donc confirmé que les traces de champignons ne sont pas de la
mérule mais un champignon lié à l’usage de colle caurite à certains
endroits. Cette colle se délite dans le temps en libérant des spores qui
ne migrent pas. Là où il y a de la caurite, le bois est bouffé mais pas
ailleurs.

Visite de l’expert MH , Jacques Pichavant, et de la Drac, mardi 14
janvier à 14h. Déjeuner à organiser avant.

Jacques Pichavant est aussi allé vérifier que le mât était toujours en
pays bigouden. Ouf, oui et en plus il a été extrait de l’endroit peu
accessible où il était stocké , ce qui va faciliter son rapatriement en
Morbihan dans les mois qui viennent.

Aujourd’hui, rencontre avec délégué Fondation du Patrimoine. Pour le
moment, on ne change rien à la convention pour deux tranches version
2018/2019 et on fera un avenant après. ça permet de libérer des sous
plus vite.

La fondation a aussi voté en octobre dernier une seconde subvention de
6.000 € pour compenser leurs prélèvements de frais de gestion.

Je vais voir Yanica lundi AM avec Michel Cardin.

Brèves du 22 février 2020

Yanica a un tableau arrière et les serres bauquières
avant sont finies. François B. complète les hauts de varangues pour
supports du futur bordé.

Le délégué de la Fondation du Patrimoine a visité le chantier en
confirmant que la Fondation voulait faire une comm spéciale vers les
anglais illustrée par le cas Yanica

On a aussi redéfini les tranches suivantes de travaux.

Brèves du 21 janvier 2020

des photos en pj pour montrer:

la disparition de l’ancienne allonge de voute

un début de bordé neuf sur l’étrave neuve

une séance de collage ( en cabine de peinture chauffée) des plis acajou
de l’ensemble neuf allonge de voute et étambot sur le moule construit
pour. Environ 45 plis de 3mm à coller … !