Le 20 Mai 2020 déconfinement partiel

Aujourd’hui, visite de chantier avec Fabienne et Philippe qui n’avait pas vu avec ses yeux depuis mars. Ils disent qu’ils sont heureux d’être à Baden et du travail de fourmis consciencieuses des charpentiers . Ils ont bien raison.

La cloison entre cuisine et carré est partiellement changée et Loïc colle la membrure de pied Tb de la cloison

qui se traduit aussi par une forêt de serres joints :

Aujourd’hui le Carré est très clair et aéré à tribord … mais ça na va pas durer !

Fabienne a aussi fait un film d’ensemble du chantier et vous pouvez le voir sur le lien youtube :

Merci au Chasse Marée

Cette revue de référence publie dans son dernier No 313 un article en page 84 sur le chantier de Yanica. On vous encourage à l’acheter en kiosque car ce sera un No collector, non ?

Outre les photos de la semaine, on peut vous dire que la question des rails de yankee est sans doute réglée avec ceux de 4 mètres qui sont sur le mat pour les tangons. On a aussi trouvé comment faire des chariots compatibles chez Croix du Sud Marine/Garhauer.

Nous attendons une réponse pour acquérir des leviers de bastaque d’origine.

Enfin François Vivier va reprendre en juin les plans des ferrures d’angles du tableau arrière ( retour d’écoutes de yankee), des cadènes de bas haubans et de l’ancrage de la cadène d’étai de trinquette dans l’étrave.

On prend un peu d’avance optimiste sur le planning de François Blatrix pour ne pas perdre de temps plus tard sur ce genre de « détails » !!!.

Cette semaine, le 13 mai :

l’épontille originale a été replacée pour participer au maintien de la structure pendant les travaux. Elle pourra recevoir l’an prochain la table de carré d’origine du Monk que nous avons récupérée et religieusement mis à l’abri !.
François B a fait beaucoup de trous dans le bordage de tribord mais sous le haut de quasiment chaque membrure, il a trouvé le champignon de cette maudite colle caurite. Pire que certains virus.
Décapage par Loîc du pied de la cloison cuisine/carré. Cela semble sain … ouf!

Mais qui fait quoi ici ?

Il est temps de présenter ceux qui prennent soin de Yanica tous les jours.

Il y a d’abord François Blatrix, la clé de notre chantier . François se présente tout seul si vous allez sur son blog : http://www.frabla.net

François

Et puis Loïc qui a rejoint le chantier début décembre. Loïc a commencé sa vie de « grand » par 5 ans de macdo puis a passé un CAP de charpente ébénisterie à Strasbourg, sa région d’origine. Il est ensuite entré comme « élève-stagiaire » à Skol Ar Mor de Mesquer. C’est là que François l’a repéré !. Loïc aime le travail bien fait et l’allonge de voute, c’est beaucoup son œuvre.

Loïc a aussi beaucoup pratiqué l’équitation et la moto.

Loïc qui rigole

Et le troisième homme, c’est Robin qui aurait été professeur de français au Canada puis est parti en formation CAP de charpentier de marine au lycée Edmond Doucet d’Equeurdreville près de Cherbourg.

Il est en contrat d’apprentissage mais n’a pas vu le lycée depuis deux mois, covid oblige.

Robin , petite trentaine

Depuis une semaine, ils ont encore enlevé du bordé à tribord, mais posé la nouvelle cloison , celle qui sera entre cabine arrière et table à cartes. Ils ont aussi dû changer de nouvelles membrures sous lesquelles le fameux champignon de la caurite était à l’œuvre.

Les pattes de Robin, des trous … et des membrures neuves
Encore les pattes de Robin mais à droite la nouvelle cloison. Qui passera le premier cette porte pour aller au dodo ? le second trou circulaire c’est pour recevoir le joli lavabo inox repliable de la cabine arrière.

en cette fin avril

Passage au chantier avec masque et distances …

Comme déjà entrevu, il a fallu déposer la cloison entre cabine AR et table à cartes. Pourriture et champignon blanc, classique désormais, entre les membrures de fixation de la cloison et la coque, sauf une partie à bâbord qui est conservée.

Avec François B , on se pose des questions d’interprétation des plans et des traces autour des « boites d’aération » en avant du roof. Pas clair mais on va laisser décanter.

A gauche une nouvelle cloison et à droite l’ancienne

il en reste un bout , de cette cloison !

Et cette semaine ??

Aujourd’hui, j’ai croisé un autre souvenir surprenant au chantier !

le second bateau de Monsieur Blouet, un des premiers plans de Philippe Harlé !

Et nos charpentiers préférés continuent démontages et bois neufs :

Dans le tiers avant, tout est prêt pour poser les trois plis croisés qui finiront la restauration du bordé et la restitution du pavois.

mais plus en arrière, il a fallu déposer l’essentiel de la cloison entre cabine arrière et zone de la table à carte Il y avait encore de la misère « caurite » au pied .

la cloison est partie mais entre « l’ancienne « et la future « nouvelle » il y a des membrures neuves !.

Rencontre aussi avec Monsieur Van de Velde qui va nous aider à joindre des périodiques anglais comme « Classic Boat ». Merci à lui.

Et le 10 avril 2020 ?

Vendredi de Pâques en confinement, les nouvelles arrivent par François Blatrix :

ci-joint quelques photos de la semaine écoulée,

étuvage membrures cloison arrière,

cloison,  elongis, barrotins de cockpit en place,

la muraille commence à se dessiner avec les bordés .

des élongis de cockpit et barrotins de pont autour
un peu plus de « sous bordé » et une cloison de cabine arrière en place

joyeuses pâques

la suite au prochain épisode

François

BRÈVE DU 2 AVRIL

A défaut de pouvoir aller au chantier, c’est François Blatrix qui transmets les information sur l’avancement de leurs travaux. On voit sur ces photos que la structure de la voute est bien terminée , mais que ( c’est François qui le dit !) les charpentiers ont dû faire de nouveaux trous dans le bordé !. Lequel bordé commence à se reconstituer par dessus les serres bauquières neuves. Des lattes d’acajou de 12m/m d’épaisseur recevront les trois plis croisés de restitution du bordé.

Il y a aussi du neuf avec une cloison arrière de cabine arrière ( ou cloison en avant du cockpit !) qui a été déposée et une nouvelle est prête . Cette cloison est très fortement évidée, non?. Au démontage, ils ont trouvé de nombreux points de décollement et pourriture dans cette cloison. La nouvelle sera calée en pied par des membrures en acacia ployé. François et Loïc ont construit une petite étuve et trouvé de l’acacia chez le marchand.

la nouvelle cloison
quelques nouveau trous du bordé de voute …
les lattes d’acajou « accostées  » sur les serres
la structure de la voute est finie

Les nouvelles du 20 Mars 2020

Dernière visite avant confinement le 20 mars 2020 . Le nouveau puits de dérive arrière et la cloison arrière de cockpit sont en place . Les nouvelles serres bauquières sont en finies. Désormais François Blatrix va essayer de continuer le chantier malgré le virus .