Le 30 Novembre : pose du couvercle chic !

Le grand évènement du mois, c’est la pose définitive du roof en bois moulé. Sa conception, sa fabrication , son ajustage ainsi que les hiloires , tout celà aura demandé autour de trois mois de labeur en particulier de Loîc .très bel ouvrage . En outre, après une matinée de discussion à 4 cerveaux et deux ou trois gabarits, les hublots sont dessinés et découpés.

Et voilà !!
Vu du cockpit, on commence à s’imaginer au large !!

Un petit détail des perçages prévus pour poser un champignon d’aération.

Et , en dessous François fait deux trous dans son joli pont pour … poser un guindeau , moteur en dessous et écubier de chaine. En dessous, c’est le WC et donc il ne faudra pas se relever brutalement du « siège » car le moteur sera assez bas !.

On n’oublie pas certains détails comme la découpe d’une étagère du bar …

Ni la restauration de l’échelle de descente par Robin dont c’est le dernier jour de travail chez François.

Au revoir Robin et bonne route vers de nouvelles aventures de charpente maritime

23 novembre 2021, ça bouge !!

Sur le pont d’abord, fin de pose des hiloires de cockpit et des raccordements du roof avec son environnement. Décidément Maitre Illingworth avait ici dessiné plein de détails pas faciles à faire cohabiter mais aussi tous source de rétention et d’infiltration d’eau. Nos charpentiers font plein de petits détails complémentaires pour éviter ces zones de pourritures potentielles qui n’étaient pas dans les réflexions de John Illingworth ni du chantier.

Hiloires et bancs de cockpit apparaissent
En avant du roof, fixation définitive des coffrages d’aération, etc …

ET à l’intérieur ??

UNE TABLE à CARTES
UNE CUISINE
DES COUCHETTES DE CARRE
ET DES TOILETTES !!

le 16 Novembre hiloires et compagnie

Tout n’est pas définitivement collé en place mais on commence à imaginer un barreur et des marins dans ce cockpit aux courbes agréables ( et bien faites, hein Loïc )

Lequel Loîc vient de coller définitivement les éléments de « coffrages »dans l’axe du surbau ( une boite dorade, ,un support de capot Goiot en cours de restauration, un espace rangement des drisses et pied de mat, une autre dorade et le capot avant.

Et à l’intérieur, on attend le cuisinier ( une pompe pied eau douce et une pompe pied eau de mer

un petit évier, un beau réchaud, des rangements vernis

une cabine arrière du skipper plutôt plaisante, non ? Qui s’y met ??

Et les aménagements du carré se terminent aux bons soins de François.

Histoire d’hiloires

Pour poser’ des hiloires, il faut un cockpit et un roof. Commençons par un roof !

Voilà donc un roof ajusté sur les cloisons, le pont et les structures des capots et daurades futures .

Puis il faut savoir comment seront les hiloires. Comment faire mieux que de reposer ici les anciennes ?

Les charpentiers sont donc allés exhumer les morceaux conservés depuis 14 ans au démontage !!

Et grâce à ces morceaux, Loïc ( et François si, si ) a fabriqué le gabarit nécessaire à la reconstruction de ces hiloires en lamellé collé , bien sûr. Ce sera 3 plis de CP peu épais qui seront ensuite recouverts d’une feuille d’acajou de chaque coté.

REFLECHISSONS …

Et quelques jours plus tard, cette partie avant du cockpit est terminée et prête à ètre de chaque coté scarffée avec les hiloires eux mêmes à bâbord et tribord du cockpit.

Belle courbe, non ?

Pendant ce temps, les peintres sont passés dans Yanica pour finir les peintures des espaces cuisines et cabine arrière qui seront masqués par les emménagements , redémontés provisoirement.

C’est prêt pour les remontages définitifs.

MERCREDI 13 OCTOBRE

En arrivant au chantier, surprise ! Le roof moulé est monté à bord de Yanica . Loïc et François l’ajustent aux cloisons, au pont, à la descente .

A l’intérieur suite du remontage des aménagements :

La cuisine a désormais un évier et une pompe à pied viendra au sol.

La future couchette du chef en cabine arrière

Dans le carré

Nous avons aussi reçu ( merci Greg) un échantillon du profil de notre futur mat Selden. Une fois posé sur la ferrure de pont qui recevra le mat, ça va en largeur mais il faudra mettre un peu de jeu en longueur.

UN PEU JUSTE EN LONGUEUR
EN LARGEUR

Lundi 4 Octobre 2021 Visite du Délégué départemental de la Fondation du Patrimoine.

Monsieur Dominique De Ponsay rendait une visite à la fois amicale et technique. Nous avons précisé les éléments techniques et financiers de la 4 ème tranche en cours et des tranches 5 et 6 en début d’année 2022, tranches qui amèneront à la fin de la restauration de Yanica et ses premiers bords de navigation.

Pratiquement cette semaine, Loîc et François terminent les plis du roof sur son moule.

Loïc prépare les lattes de la 4 ème et dernière couche d’acajou de 3 mm . C’est la plus délicate car c’est celle qui sera visible sous ses couches de vernis. Collages sous vide.

François B a posé les deux évacuations de cockpit et posé les deux vannes ( Tbd et Bbd ) correspondantes à travers le bordé.

Les deux évacuation au point bas du cockpit

Francois B poursuit les remontages de la cuisine qui n’est pas bien grande !!

Et Robin remonte les meubles du carré après ponçages et réparations diverses.

Un bar, des couchettes, on s’y voit déjà !!

Lundi 27 Septembre

Peintures d’abord à l’intérieur. Elles sont terminées pour la préparation avant montage des aménagements sauf dans la section cuisine où François travaille.

Vers l’arrière.. La couchette du skipper prend forme.
Dans le carré vers l’avant

Et on va bientôt pouvoir se chauffer un cassoulet !!:

Y’a plus qu’à amener les casseroles

Et cette cuisine sera plus facile à utiliser quand le roof sera fait et posé; Aujourd’hui, Loïc a posé le second pli. Il y en aura quatre.

vue de la partie avant.

Et de l’arrière .

LUNDI 20 SEPTEMBRE . QUE FONT-ILS ?

D’abord autour du moule du futur roof , petite conférence de tout le monde avant de poser le premier pli.

Robin, lui , continue d’être concentré sur les morceaux du cockpit.

Le domaine de François, c’est la construction de la cuisine

ICI C’EST CHEZ FRANÇOIS QUI CONTINUE A CONSTRUIRE LA CUISINE

Et moins visible, le peintre qui termine les peintures de préparation du carré.

MARDI 14 SEPTEMBRE 2021

Voyons ce qui continue à avancer sur Yanica .

D’abord le cockpit . Les panneaux qui avaient été préparés en mai puis peints en cabine sur les faces intérieures en juin, ont été montés. François se chamaille un peu avec les plans du fond de cockpit qui n’est pas simple. Un plancher en arrière de la barre pour l’équipier de l’écoute de Yankee, un plan incliné ensuite vers l’avant pour rejoindre le plancher principal du cockpit tout en dégageant la jaumière et la base de la barre. Ensuite le fond du cockpit principal. Dans le bas du plan incliné, les deux orifices d’évacuation de l’eau. Ça fait beaucoup de morceaux !. Et en plus , il faut prévoir quelques accès en dessous pour d’éventuelles visites avec un bras courageux.

Sur le pont ensuite. Loïc monte la structure centrale qui recevra de l’arrière vers l’avant : La partie avant du roof/ une boite de ventilation/un capot de pont au dessus du carré/ la ferrure de pied de mat/une autre boite de ventilation/ Le capot avant au dessus du poste avant. Joli travail d’assemblage !!.

Et à l’intérieur de Yanica ??

Les débuts d’une cuisine avec un bloc cloison neuf pour recevoir le réchaud et sur lequel viendra se remettre la façade d’une partie des rangements. A droite de l’image un petit meuble à tiroirs qui va retrouver sa place et sera l’une des seules surfaces de travail dans cette cuisine un peu étriquée. Le cuisinier y est assez bien calé …

Enfin un coup d’œil dans le poste avant et un autre dans le carré.

Le 7 Septembre 2021

Cette semaine, arrivée des nouvelles technologies autour de Yanica. Loïc a modélisé le petit roof de Yanica en bois moulé à partir du bateau, des plans et des diverses photos. Il a ainsi constaté que le roof de Monk of Malham était monté un peu plus haut que celui de Yanica ! 2 à 3 centimêtres.

Puis sous ce modèle numérique, Loïc a crée le modèle du moule qui va être nécessaire à sa réalisation. Enfin les données numériques du moule ont été envoyés à une entreprise spécialisée qui va faire avaler ces données par des machines numériques de découpe des panneaux de bois. Les charpentiers recevront bientôt un paquet avec tous les morceaux et la notice de montage , comme chez Ikéa !!. Super . Y’aura plus qu’à y croiser et coller les plis d’acajou à la main cette fois et sans découpe numérique des morceaux . Précision de rigueur cependant dans les assemblages pour que ce soit parfait après vernissage.

Le moule en image numérique 3D
Le roof futur sur son moule
Et une vue 3D des superstructures à venir

Pendant ces préparatifs, François et Loïc n’ont pas abandonné la caisse à outils traditionnelle et commencent les remontages intérieurs .

François repositionne les éléments de la cuisine future.

Et le carré a retrouvé ses planchers en teck massif . Il faudra les poncer un peu pour y enlever quelques malencontreuses couches de vernis